Nudge Unit : retour sur les politiques d’Obama et de David Cameron

Nudge Unit

C’est reparti pour un nouvel article sur le Nudge. Promis, on ne parlera pas de la mythique mouche collée au fond des toilettes de l’aéroport d’Amsterdam, pour inciter les hommes à bien viser et ainsi réduire les dépenses de ménages…Oups ! Dans cet article, nous allons faire un petit focus sur les Nudge Unit de Barack Obama et David Cameron.

 

Qu’est-ce que le Nudge ?

Mais avant tout, un petit rafraîchissement de mémoire s’impose. Le Nudge (ou Coup de pouce en anglais) a été fondé par les neuro-économistes américains Richard Thaler et Cass Sunstein. Ils le définissent comme une méthode douce de manipulation psychologique pour inciter à prendre la bonne décision. Pour plus d’infos, je vous invite à lire leur livre « Nudge : Improving Decisions About Health, Wealth and Happiness » parut en 2008, tout y est détaillé (Eh oui, c’est juste un article, pas une dissertation ! What did you expect ?).

Sur ce, revenons à nos moutons.

Zoom sur la Nudge Unit de Barack Obama !

Contrairement à ce qu’on pourrait croire, le Nudge est aussi très présent dans les gouvernements. C’est l’ancien président des Etats-Unis, Barack Obama qui a créé la toute première Nudge Unit politique en 2009, baptisée Office of Information and Regulatory Affairs. Et il n’a pas fait les choses à moitié ! A sa tête, il n’a nommé ni plus ni moins que Cass Sunstein l’un des fondateurs.

 

Nudge Unit

 

Parmi les opérations les plus marquantes de cette unité spéciale, on peut citer les économies énergétiques qui ont été réalisées dans les bureaux des entreprises. Sunstein a fait économiser des millions d’euros en décidant de réduire le thermostat de 1 degré plutôt que de 2 en période hivernale, car il y avait une meilleure acceptation par les salariés. Et donc, les économies d’énergie se faisaient sur un plus long terme

Ce n’est pas tout, ils ont également joué sur l’épargne. En effet, bon nombre d’Américains procrastinent au moment où il faut commencer à épargner. Ils ont donc mis en place un plan d’épargne par défaut, qui bien entendu peut-être suspendu à tout moment. Mais vous vous en doutez, la clôture de ce compte ne peut se faire qu’après longue procédure nécessitant plusieurs documents à remplir. Résultat : hausse notable de l’épargne car soit ils étaient satisfaits de cette épargne, soit ils n’avaient ni la volonté, ni l’énergie pour clôturer le compte.

Je vous rassure, ça ne s’arrête pas là. La Nudge Unit de Barack Obama a opéré sur d’autres secteurs comme l’obésité au travers des labels caloriques Food and Drug Administration, le tabac et même les agences fédérales.

 

La Nudge Unit façon British !

Comme vu en intro, le Royaume-Uni a aussi eu le droit à son unité, celle-ci se faisant appeler « Behavioral Insight ». Elle a été fondée en 2010 par l’ancien ministre David Cameron. Il a nommé à sa tête David Halpern, un brillant psychologue.

Grâce à Halpern et son équipe, le pays aurait économisé près de 250 millions d’euros.

Nudge Unit

Au sommaire, l’opération Opower ; ils ont mis en place une comparaison des dépenses d’énergie de chaque foyer avec ceux de leur voisinage. L’objectif étant de pouvoir évaluer beaucoup ou de manière raisonnable. Pour les bons citoyens, des encouragements sous forme de smiley. Pour les… « élèves en difficulté », de petits conseils pour les aider à réduire leur consommation.

Nudge Unit

Enfin, une des actions marquantes de la Behaviorial Insight est sûrement celle du don d’organe. En effet, uniquement en ajoutant la mention « Every day thousands of people who see this page decide to register. » (pour les non-bilingues) « Chaque jour des milliers de gens qui voient cette page décident de s’enregistrer » et en ajoutant le logo de la NHS Organ Donation ; il y a eu 96 000 donateurs en plus l’année suivante !

Revenons en France, il est grand temps de répondre à la question que vous vous posez tous !

Y a-t-il une Nudge Unit à L’Elysée ?

La réponse est non. Mais nous avons depuis 2013 la SGMAP (Secrétariat Général pour la Modernisation de l’Action Publique). Son impact et ses actions sont assez limités. Notre cher président Emmanuel Macron : n’a pas encore émis sa volonté de créer une Nudge Unit politique, mais nous ne sommes pas à plaindre pour autant.

Eh oui, c’est dans l’hexagone que se trouve que se trouve le siège de BVA Nudge, dirigée par Eric Sangler. Cette entreprise étendue à l’internationale développe des solutions de Nudge pour des marques telles que : Orange, Danone ou encore Sanofi.

 

Alors intéressé ? Si vous aussi vous voulez « rendre le monde meilleur et manipuler subtilement les populations (pour le bien de la communauté, évidemment), n’hésitez pas à envoyer votre CV, ou à participer au prochain Nudge challenge de Green Peace !

 

 

 

10 commentaires sur “Nudge Unit : retour sur les politiques d’Obama et de David Cameron”

  1. Ping : Après l’e-ligue 1, faites place à l'ePremier League ! [Vidéos]

  2. Ping : BM Suppz, Radio Sexe, FC RJ : interview de Joël, un entrepreneur pas comme les autres !

  3. Hello There. I found your blog using msn. This is an extremely well written article.
    I will be sure to bookmark it and come back to read more of your useful information. Thanks for the post.
    I’ll certainly comeback.

  4. 157583 518941This style is steller! You clearly know how to maintain a reader amused. Between your wit and your videos, I was almost moved to start my own weblog (well, almostHaHa!) Amazing job. I actually enjoyed what you had to say, and more than that, how you presented it. Too cool! 668961

  5. Have you ever heard of second life (sl for short). It is essentially a game where you can do anything you want. Second life is literally my second life (pun intended lol). If you want to see more you can see these sl authors and blogs

Laisser un commentaire