Quand les marques mode et beauté se mobilisent pour la bonne cause

Face à un consommateur en quête de transparence et d’une consommation plus respectueuse de l’environnement, les marques semblent prendre un virage positif en ce sens. Souvent qualifié de futile et superficiel, l’univers mode et beauté s’évertue à agir depuis quelques années pour devenir plus durable, éthique et responsable. Simple argument marketing ou reflet d’un réel engagement, ces initiatives exemplaires répondant aux préoccupations des individus sont à mettre en lumière.

 

Les marques qui soutiennent des actions humanitaires et solidaires

C’est en faveur de l’égalité des chances que la marque Sézane a lancé son programme solidaire DEMAIN, une action menée depuis 2018 dans le but de récolter des fonds pour soutenir différentes associations en faveur de l’accès à l’éducation et à la culture pour les enfants issus de milieux défavorisés. Dans le même esprit, la griffe américaine Coach a apporté son soutien financier à l’association Step Up, luttant pour le droit à l’éducation des adolescentes en situation d’exclusion.

Afin de montrer son engagement en faveur de la ligue des LGBT+, la marque Burberry a ajouté les couleurs de l’arc-en-ciel à son célèbre tartan à rayures. D’autres marques comme Levi’s et Desigual défendent de leur côté cette cause au travers de collections dédiées.

Toutefois, l’inclusion de tous n’est pas la seule cause soutenue par les marques. En effet, les initiatives de protection envers les animaux se multiplient depuis quelques années et des marques n’hésitent pas notamment à prêter main-forte à l’association PETA. De grands noms tels que Stella McCartney, La Halle, American Apparel, Esprit, Napapijri ou encore The Kooples refusent d’utiliser de la vraie fourrure dans leurs collections.

La mode durable qui s’engage pour la planète

Face aux exigences des consommateurs, près de 150 marques de mode se sont engagées en 2019 à réduire leur impact sur le climat, la biodiversité et les océans en signant le Fashion Pact. Secteur l’un des plus polluants au monde, cet engagement pour la planète semble ambitieux.

Dans un monde où tout se consomme de plus en plus vite et où les goûts changent promptement, la fast-fashion à la Zara ou Primark séduit. Pour tenter de lutter contre ce phénomène induisant une production massive et de qualité médiocre, certaines marques décident d’aller à contre-courant. C’est notamment le cas de G-Star, qui depuis 2018, fait produire ses jeans à partir de coton biologique et de façon 100% biodégradable, avec moins de 80% de produits chimiques ou d’Uniqlo qui s’engage à n’émettre aucune substance dangereuse dès cette année. Les grands noms de l’industrie se mobilisent également avec des collections responsables tels que ‘Go For Good’ des Galeries Lafayette.

Production biologique, interdiction de tester sur les animaux, les marques beauté ne cessent de prouver se montrer plus responsables. Protéger la planète est aussi un enjeu pour lequel elles démontrent régulièrement leur implication. Que ce soit Yves Rocher et son action pour la reforestation de 50 millions d’arbres, ses formules responsables et l’éco-conception de ses packagings ou encore Klorane et son soutien au projet de la grande Muraille verte d’Afrique et le développement de ses produits éco-conçus, les initiatives prolifèrent. L’Occitane-en-Provence, The Body Shop, et Origins s’illustrent aussi dans cette voie, tout comme Caudalie, marque la plus impliquée financièrement, qui reverse 1% de son chiffre d’affaires depuis 2012 à des associations de protection de l’environnement.

 

Les marques qui réagissent aux situations d’urgence

C’est parfois face aux situations exceptionnelles et désastreuses que certaines marques ont plus de facilité à réagir. Au vu des embrasements spectaculaires de 2020 ravageant l’Australie, les groupes Kering, Tapestry Inc. et PHV Corp ont apporté leur soutien financier à des associations locales de lutte contre les incendies.

Plus récemment, devant l’urgence de la crise sanitaire du COVID-19, l’industrie de la mode s’est aussi engagée. Que ce soit au travers de soutiens financiers aux hôpitaux, le don de matériel médical ou encore en maintenant à 100% la rémunération de leurs employés, les grands noms de l’industrie du textile tels qu’Hermès, Chanel, LVMH, Prada, Gucci, Versace et bien d’autres apportent leur contribution pour tenter de lutter contre la propagation du virus. Coté beauté, les marques comme Clarins, D-LAB, Horace, La Roche-Posay, Sisley ou Nuxe se mobilisent aussi, notamment en apportant leur aide au personnel soignant via des dons de produits hydratants et des cures de compléments alimentaires.

Laura L.

Mes autres articles :

Le rôle du marketing pour nourrir la planète en 2050

PACKAGING ALIMENTAIRE : PLACE À L’ECO-CONCEPTION !

La pollution numérique, ou la nouvelle lutte

 

Laisser un commentaire