Tendances culinaires : 5 plats asiatiques incontournables en 2021

Les plats asiatiques tendances et incontournables de 2021

Depuis plusieurs années, l’Asian Mania s’invite dans nos cuisines. Aujourd’hui, deux tiers des français consomment des plats asiatiques au moins une fois par mois, et un quart une fois par semaine (enquête Harris Interactive). Même si les plats asiatiques préférés des français restent les classiques nems, riz cantonnais et nouilles sautées, de nouveaux mets font leur apparition. Particulièrement appréciés des jeunes urbains, ces plats sont au cœur des tendances culinaires de l’année 2021.

1. LES SUSHIS

Déjà bien installés dans l’hexagone, les sushis et makis ont connu un succès fulgurant ces dernières années. La France est en effet le pays qui consomme le plus de sushis en Europe. Et cela n’est pas près de s’arrêter si l’on en juge par le nombre d’acteurs présents sur le marché : aux côtés d’enseignes spécialisées comme Eat Sushi, Sushi Shop, Planet Sushi, des centaines de restaurants voient le jour dans les grandes villes.

Mais les sushis, qu’est-ce que c’est exactement ? Le sushi est un plat traditionnel japonais composé de riz vinaigré, généralement associé à du poisson cru. Les sushis sont souvent consommés avec de la sauce soja et du wasabi.

Aujourd’hui, le sushi se réinvente, notamment avec la tendance du baked sushi qui consiste à préparer un sushi dans un plat à gratins et à le cuire au four. Une pratique très à la mode aux Philippines et qui ne saurait tarder à se démocratiser en France !

 

2. LES BAOS

Originaire de Chine, le baozi, généralement appelé « bao » est un petit pain farci cuit à la vapeur. Sucrée ou salée, cette petite brioche est très populaire dans les pays d’Asie de l’Est et a le vent en poupe en Europe. Traditionnellement fourré avec du porc laqué, le bao existe aujourd’hui avec différentes garnitures : viandes, fruits de mer, légumes … les possibilités sont infinies !

Le bao a su s’adapter à la culture occidentale en se déclinant sous forme de burger, donnant ainsi le guabao. Sa pâte plus légère et aérienne que celle d’un pain à burger traditionnel explique en grande partie que ce petit s’impose peu à peu dans le monde de la street food.

Le bao s'adapte à la streetfood
Le bao devient le guabao sous forme de sandwich

 

3. LES PAD THAÏ

Le phat thai ou pad thai est le plat national de la Thaïlande. La recette a été créée par le gouvernement thaïlandais lors de la récession qui a suivi la seconde guerre mondiale. Le pays n’était alors plus autosuffisant en riz et les nouilles devaient permettre de réduire la consommation de riz de la population.

Traditionnellement composé de nouilles de riz, de crevettes, d’œufs et de graines germées, la pad thaï a traversé les frontières thaïlandaises pour venir s’installer dans le reste du monde. Décliné avec de la viande ou en version végétarienne, ce plat a conquis les assiettes des consommateurs français en s’adaptant aux goûts des occidentaux. Aujourd’hui, de nombreuses chaînes de restauration rapide asiatiques le proposent, participant ainsi à accroître sa notoriété.

 

4. LES SOUPES

En Asie, la cuisine au bol est très courante, et de nombreux pays ont leurs propres recettes de soupes. De la soupe miso au ramen, en passant par la soupe phô et le tom yam, les soupes et bouillons ne manquent pas.

Contrairement à d’autres plats asiatiques, ces soupes sont relativement faciles à préparer et s’adaptent facilement aux aliments disponibles en Europe. Souvent épicés, ces plats apportent des saveurs différentes sans pour autant nécessiter un savoir-faire technique, comme c’est le cas avec les sushis ou les baos par exemple. Un bon compromis qui leur a permis de s’implanter en France et même d’être cités parmi les plats asiatiques préférés des français.

Soupes miso, ramens, soupes phô ... Les soupes asiatiques ont du succès
Les soupes et bouillons font partie des plats asiatiques préférés des français

 

5. LES MOCHIS

Le mochi est un petit gâteau japonais à base de riz gluant. Consommé lors des grandes occasions dans les pays d’Asie, il connait un succès grandissant dans les pays occidentaux. Bien qu’il se décline en version salée, le moshi est souvent rattaché à la famille des wagashis, des pâtisseries japonaises. Traditionnellement, le moshi est fourré de pâte d’haricot rouge. Aujourd’hui, le moshi est aussi proposé avec une garniture glacée qui contrebalance l’élasticité de ce petit gâteau.

 

La cuisine asiatique adoptée par les grands restaurants français

Les saveurs orientales ont intégré les grands restaurants depuis plusieurs années déjà. Aujourd’hui, de plus en plus de chefs et d’établissements étoilés proposent des plats asiatiques sur leur carte.

C’est par exemple le cas de Cyril Lignac, dans son restaurant le Bar des Près, où la majorité de la carte est composée de sushis et de sashimis. Julien Burbaud, ancien candidat de Top Chef, a lui aussi fait entrer l’Asie dans son restaurant Fanfan, à travers des plats franco-asiatiques.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Fanfan (@fanfanrestaurant)

Et la liste des chefs inspirés par le charme des mets asiatiques est encore longue. Et l’on peut facilement imaginer qu’elle va continuer de s’étendre face au succès grandissant de ces plats.

 

 

Pour tout savoir sur les tendances culinaires, rendez-vous dans la catégorie Food !

1 commentaire sur “Tendances culinaires : 5 plats asiatiques incontournables en 2021”

  1. Have you ever heard of second life (sl for short). It is essentially a game where you can do anything you want. Second life is literally my second life (pun intended lol). If you would like to see more you can see these sl websites and blogs

Laisser un commentaire