Influenceurs et bonnes causes : ils ne proposent pas seulement des codes promo

Les influenceurs ne vendent pas seulement des kits de blanchiment dentaire !!

Aujourd’hui, on observe de plus en plus de personne s’engageant pour des causes qui leur tiennent à cœur. On pense se perdre entre toutes les publications des influenceurs : entre codes promo pour différents produits et soirée cocktails, on ne sait plus trop où on en est à vrai dire. Mais soyons objectifs, il faut avouer que ce ne sont pas que des vendeurs 2.0. En effet, beaucoup sont engagés pour des bonnes causes, humanitaires et sociales. Vous savez ces causes pour sauver la planète ou lutter contre la faim dans le monde ?

Mais alors pratique de greenwashing ou réel engagement ?

On retrouve différents types de causes où les influenceurs se mobilisent, notamment la cause environnementale, l’aspect humanitaire ou encore la cause féministe.

  • Ils défendent la planète

Vous vous souvenez peut-être de « l’affaire du siècle » ?

Ce sont 4 organisations qui s’unissent pour réagir face au dérèglement climatique : La Fondation Nicolas Hulot pour la Nature et l’Homme, Greenpeace France, Notre affaire à tous et Oxfam France. Le collectif « On est prêt ! » s’est associé à eux pour leur donner plus de visibilité. Mais que font les influenceurs là-dedans ?

« On est prêt » ce n’est pas loin de 400 personnalités, dont 60 influenceurs rassemblés pour faire évoluer les consciences et les habitudes. Parmi eux, on retrouve Norman fait des vidéos, Natoo, Mac Fly et Carlito, Enjoy Phoenix Juliette Binoche, Baptiste Lorber ou encore Marion Cotillard. Autant de personnalités pour défendre ensemble la même cause, ils considèrent qu’ensemble ils toucheront plus de monde.

Leur cible : les 12-25 ans

Leur objectif : lancé 30 défis en 30 jours pour montrer les gestes simples pour soulager la planète

L’histoire a prouvé que toutes les mobilisations qui réunissaient 3,5% seulement de la population réussissaient à faire basculer un système”, soulignent les “influenceurs” dans une vidéo. “En France, ça fait 2,5 millions de personnes.

Ce chiffre va être facilement atteint si on rassemble l’ensemble de leur communauté puisque Norman à lui seul compte 11 millions d’abonnés et Enjoy Phoenix 3,5 millions.

Quand on parle d’influence et d’environnement on pense également au journaliste Hugo Clément et Laury Thilleman, journaliste et ancienne Miss France, ils sont tous les deux très engagés pour la planète sur les réseaux sociaux, chacun à sa façon.

Publication d’Hugo Clément

Hugo Clément dénonce les pratiques des entreprises de pêche, les abattoirs, la chasse des animaux sauvages ou des pratiques contre les animaux. Très engagé, il a publié un livre sur le végétarisme et se montre régulièrement aux côtés d’associations engagées comme Sea Sheperd France pour l’émission de France 2 « Sur le front ».

Publication de Laury Thilleman

 

 

 

 

Laury Thilleman, quant à elle, dénonce moins, mais incite à agir au quotidien. Elle se montre régulièrement sur ses réseaux faisant des collectes de déchets sur la plage, participant à des trails et en profite pour montrer la beauté de la nature et inciter à la préserver. Sportive, créatrice et entrepreneuse elle prône au quotidien le respect de la planète et propose à ses abonnés que des produits qui respectent ses valeurs.

  • Ils sont engagés socialement et humainement
Jérôme Jarre et des enfants

Associer grandes causes et influenceurs, c’est penser à Jérôme Jarre. Présent sur Vine et Twitter avec plus de 1,6 millions d’abonnés, il crée la Love Army pour lutter contre la famine en Somalie et venir en aide au peuple de réfugiés Rohingyas. Il crée un hashtag #TurkishAirlinesHelpSomalie et crée une cagnotte de crowdfunding. Bilan : grâce aux dons récoltés et à sa communauté, il fait parvenir 60 tonnes de nourritures en Somalie. Il crée alors la Love Army, celle-ci va devenir plus populaire lors de son engagement auprès du peuple Rohingyas. D’autres influenceurs vont le soutenir, comme John Rachid, Omar Sy ou encore Mister V.  Il demande une nouvelle fois l’aide de sa communauté et crée une cagnotte de crowdfundig qui lui permet de lever 2 millions d’euros.

L’influenceur s’est même consacré à temps plein à ce projet humanitaire.

Omar Sy n’est pas seulement engagé dans la Love Army puisque qu’il est parrain de l’association CéKeDuBonheur au côté d’autres influenceurs. Pour cette action il souhaite rendre meilleur le quotidien des enfants malades dans les hôpitaux en leur rendant visite. Il montre également ces actions sur ces réseaux sociaux mais seulement à titre informatif et promotionnel.

Leïla Bekhti, Hélène Sy, Omar Sy et Valérie Damidot pour Cé Ke du Bonheur

L’UNICEF a aussi compris le principe du marketing d’influence et fait régulière appel à eux pour leur servir d’ambassadeur. Dans la liste on retrouve notamment les deux anciennes Miss France Elodie Gossuin et Laury Thilleman, ainsi que Teddy Riner. L’organisation se sert d’eux pour promouvoir leurs actions auprès d’un public plus jeune et les sensibiliser.

Elodie Gossuin pour l’Unicef
Laury Thilleman pour l’Unicef
  • Défendre la cause des Femmes

Les influenceurs luttant pour la cause des femmes sont moins nombreux mais sont bien présents. Principalement des femmes, on retrouve le compte de la journaliste Dora Moutot (@tasjoui).

Publication sur le compte @tasjoui

Ce compte lève les tabous sur la sexualité des femmes et sur les complexes, elle dénonce une société patriarcale et souhaite l’égalité. Avec ce compte, elle répond à la problématique de la place des femmes dans la société, elle publie des témoignages, des vidéos et des articles sur ce sujet.

 

 

 

 

 

 

 

Dans un style différent, l’influenceuse et photographe Charlotte Abramow publie son travail sur son compte. Entre deux photos d’artistes on retrouve des photos prônant la liberté sexuelle et la beauté du corps féminin. Elle ne fait pas de grand discours mais ses photographies suffisent à ses abonnés.

Publication de Charlotte Abramow
Stars a nu
Stars à nu sur TF1

Plus récemment, on a pu voir en prime time sur TF1, un groupe de femmes monter sur scène et danser pour le cancer du sein (Stars à nu). Parmi elles, on retrouve la candidate de télé-réalité Maddy Burciaga, l’ancienne Miss France Marine Lorphelin ou encore l’animatrice Alessandra Sublet. L’objectif : inciter les femmes à se faire dépister régulièrement.

 

Tout compte fait, les influenceurs sont engagés

On se rend compte qu’au milieu de la masse d’informations, tout n’est pas bon à jeter.

Mais méfions-nous ! Il ne faut pas oublier que certains influenceurs font ça seulement pour se donner une image, le greenwashing n’est pas un mythe !! Mais on préfère s’intéresser aux personnes ayant de réelles implications et engagements.

Claire

Laisser un commentaire