Sissy Mua, reine de l’influence fitness

Sissy Mua, influenceuse sportive

C’est une référence dans le monde du fitness, vous avez forcément déjà entendu parler d’elle !
Récemment, Sissy Mua nous a tous et toutes fait transpirer pendant les confinements.
Ses lives fitness ont réuni plus de 80 000 personnes en direct ! 🏋️‍♀️
Retour sur cette influenceuse star et sur sa stratégie marketing ✨

Qui est Sissy Mua? 🔍👀

Née le 11 septembre 1990, Célia Léo est une jeune étudiante ingénieure en biologie spécialité agroalimentaire et nutrition quand elle décide de créer sa chaîne YouTube en 2013. Elle choisit le pseudo Sissy Mua, en référence à l’acronyme Make Up Addict (MUA).
C’est pendant un séjour au Brésil dans le cadre de ses études en 2013 qu’elle découvre le fitness : dans le pays, fréquenter les salles de sport fait partie de la vie courante et il y a un véritable culte du corps.
Prise de passion, notre Sissy revient en France avec l’envie de transmettre le fitness à ses abonnés via ses vidéos. Véritable pionnière, cette pratique sportive était encore très peu démocratisée et est devenue à la mode il y a environ 4 ans. 

Ses études terminées, elle décide de se mettre à son compte pour consacrer tout son temps libre sur les réseaux sociaux pendant la montée en puissance de YouTube, faisant d’elle une influenceuse rapidement reconnue. La jeune femme enchaine des vidéos sur des sujets de beauté, make-up, nutrition bien-être et sport, et voit sa communauté grandir. Elle prône avant tout le fait d’être bien dans son corps, physiquement ET mentalement !

Sissy Mua influenceuse fitness

Le premier confinement a été un véritable tremplin pour elle : dès la première semaine, elle a décidé d’occuper les Français en proposant des lives Youtube à 18h tous les soirs pour transpirer et faire du sport avec ses abonnés. Et c’est 90 000 personnes que Sissy a rassemblé, L’équivalent du Stade de France connecté en simultané !

Fun fact : la fitgirl avait prévu ces sessions pour environ 1 semaine. Mais face au succès et à la demande de sa communauté, elle a prolongé la durée pour 3 mois, cad toute la période du confinement !
Elle a par la suite développé son propre site et application de sport (Train Sweat Eat) avec son compagnon, des livres, et ses propres gammes de prêt à porter et de compléments alimentaires (accessibles directement via son site).

Train Sweat Eat
L’application Train Sweat Eat, développée par Sissy Mua et son compagnon Tiny

Avec plus de 1,5 million de followers sur son compte Instagram et près de 2 millions d’abonnés sur Youtube, elle se classe comme l’une des youtubeuses fitness les plus suivies de France.

Quelles sont les clés de son succès ? 🔐

Une cible très diversifiée 👨‍👨‍👧‍👦

Sissy Mua décide d’avoir une cible très large. Elle se rend accessible pour une majeure partie des consommateurs, grâce à plusieurs points : 

  • Des passions variées : Elle diversifie ses vidéos Youtube à d’autres domaines que le fitness pour intéresser d’autres consommateurs. Elle essaie de transmettre ses autres passions (comme la décoration, la cuisine, ou encore les voyages) et elle se dévoile plus intimement à travers des vidéos face caméra pour parler de sa vie à ses abonnés, des FAQ, mais aussi des vidéos OFF des tournages pour montrer l’envers du décor
  • Des niveaux différents : Pour chaque exercice fitness qui demande un niveau plus avancé, elle donne toujours une option plus accessible. De ce fait, elle ne cible pas spécifiquement les pros ni les débutants, et inclut les différents profils d’internautes dans une seule et même séance avec des niveaux de difficulté variés.
  • Des envies différentes  : Sur son application, Sissy Mua réalise des programmes pour tous les goûts. Du cardio à la musculation, en passant par le yoga et la boxe, il y en a pour toutes les envies !
    Même ceux autrefois addicts au sport en salle peuvent trouver leur bonheur. N’ayant plus la possibilité d’aller à la salle de sport lors du confinement, beaucoup se sont contentés du sport à la maison à cette période. Et Sissy Mua l’a bien compris : pour satisfaire ce besoin de renforcement musculaire, elle a mis en place via son application des programmes spécifiques pour prendre en masse avec différentes tailles poids, dans le but de garder cette cible de consommateurs plus addicts à la musculation qu’au cardio.
  • Des équipements différents :  Si la fitgirl inclut du matériel (haltères, poids) pendant ses séances, elle trouvera toujours une solution pour ceux qui n’en ont pas :  « Si vous n’en avez pas, prenez des boîtes de conserve, des paquets de riz », suggère la sportive. Ici, des petites bouteilles de lait feront l’affaire. “
    Elle rend le sport accessible à tous ceux qui ne faisaient pas de fitness chez eux précédemment, et sa communauté ne se sent pas contrainte d’acheter le matériel pour faire ses séances. Elles sont donc faciles d’accès.

Sa crédibilité

Un bon influenceur doit avoir une légitimité sur son sujet (ici une expertise dans le sport). Mais pas forcément besoin de diplôme dans sa spécialité pour être crédible : Sissy en est la preuve !

La jeune femme s’est formée toute seule : avec des années de sport en salle et de discussions avec de nombreux coachs, elle a acquis des compétences techniques et connait les meilleurs placements pour effectuer un mouvement, la durée de répétition à réaliser pour prendre en masse, ou encore les meilleures séances cardio pour brûler des calories rapidement.

Avec ses remarques et ses conseils « Ça, c’est pas bon, évitez de mettre les mains sous les fesses quand vous faites ce mouvement… », la YouTubeuse star montre qu’elle s’y connaît dans son domaine, et montre ses limites lors de programmes spécifiques “boxe” ou “yoga” par exemple. Pour ce type de cours, elle recrute des coachs spécialisés dans leur domaine car elle n’a pas assez d’expérience. En admettant ses limites, elle renforce sa sincérité et sa crédibilité dans le domaine du fitness. 

Sa personnalité

  • Son audace : Tout le monde peut s’identifier à elle : elle a vécu un parcours scolaire assez “classique”,  et elle était elle aussi confinée dans un petit appartement pendant ses lives, avec la table basse contre le mur pour pouvoir installer son tapis de sport.
    Bref Sissy était madame tout le monde, et a réussi à construire une véritable sucess story.
    Elle inspire beaucoup de courage et d’admiration, parce qu’elle a osé franchir le pas de l’entreprenariat très tôt, à une période où on connaissait encore peu ce mode de travail.
  • Sa tchatche : Au dela de l’efficacité de ses programmes, c’est aussi pour sa personnalité que l’on regarde Sissy Mua. Et c’est d’ailleurs son grand atout face à Pamela Reif ou Chloé Ting, deux autres influenceuses fitness qui proposent de faire leurs séances en musique, avec les sons du moment en fond et aucune voix off.
    Sissy, elle, a choisi un parti pris bien spécifique : elle parle en direct pendant ses séances, faisant des commentaires ou racontant ses périples de la journée pendant chacune de ses vidéos de confinement.
    Il y en a pour tous les goûts :  certains diront qu’elle est agaçante et d’autres trouveront que la séance passe plus vite, mais ce qui est sûr c’est que c’est sa différence qui fait sa force. En se dévoilant, ses abonnés se sentent définitivement plus proches d’elle !
    De plus, Sissy a une pêche incroyable : vous l’avez forcément déjà entendu vous crier « on ne lâche rien ! »  pendant ses séances pour que ses fitgens ne s’arrêtent pas dans les moments difficiles.
  • Son authenticité : C’est une femme authentique qui a développé au fur et à mesure de ses lives un “jargon” bien spécifique à elle  : On ne relève plus toutes ses phrases sudistes qui nous font sourire entre 2 burpees “« On n’est pas là pour enfiler des perles ! »  ou bien ses noms d’exercices spécifiques (Sébastien le crabe, les ronds de bras, et j’en passe).
    Tout cela donne un sentiment d’exclusivité et renforce le sentiment d’appartenance à un groupe pour sa communauté. Elle apparaît presque comme une véritable amie : on veut désormais suivre le prochain live pour s’entraîner avec elle, mais aussi pour savoir la suite de ce qui s’est passé avec sa voisine le lendemain !
  • Son honnêteté : La valeur principale de Sissy est l’honnêteté : elle ne cherche pas à être une fitgirl parfaite. A travers l’écran, il lui arrive de se moucher, de ne pas être maquillée, et de transpirer : elle est simple et ne se prend pas la tête !
    Ce que l’on voit sur l’écran n’est pas une image, c’est la réelle Sissy Mua.
  • Sa philosophie : elle utilise sa notoriété grandissante pour transmettre de nombreux messages. Autrefois influencée par les diktats de beauté et complexée par sa mâchoire et ses cheveux bouclés, nous avons pu la voir évoluer et prôner aujourd’hui l’acceptation de soi.
    Pour elle, le fitness n’est pas que performance et corps parfait, il existe une multitude de façons de pratiquer et c’est important de ne pas stéréotyper. Elle accorde une place très importante au bien-être intérieur et à sa propre définition de la féminité.

     

    Voir cette publication sur Instagram

     

    Une publication partagée par Sissy (@sissymua)

Sa relation avec ses abonnés

Notre tata Sissy est une influenceuse qui aime interagir avec ses abonnés : elle re-partage beaucoup de story de ses “fitgens” (nom donné à sa communauté) qui la tag après une séance, et prend leur avis en compte sur de nombreux sujets.
Elle a d’ailleurs organisé un “TSE tour” dans toute la France (Train Sweat Eat étant le nom de son application) pour réaliser des séances de sport en direct et rencontrer les internautes qui réalisent ses programmes !

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sissy (@sissymua)



De plus, elle a décidé d’intégrer ses abonnés au tournage d’un de ses programmes, et a tiré au sort 4 fitgirls pour collaborer ensemble. Ces dernières ont pu apparaître dans les vidéos et réaliser la séance en direct avec elle.

Pour conclure…

Sissy Mua est donc devenue bien plus qu’une influenceuse Youtube, c’est désormais une marque en elle-même : cours de sport, cuisine, prêt-à-porter, compléments alimentaires, l’influenceuse étend ses spécialités et dépoussière le fitness.

Elle séduit les internautes, mais également les entreprises :
Elle lance deux collections capsule avec Décathlon “BECOME THE BEST VERSION OF YOURSELF” juste après la fin du confinement (vous pourrez retrouver l’une d’entre elle avec la vidéo ci-dessous) : et en l’espace de 2h, tout est en rupture de stock ! C’est également Camaïeu qui souhaite faire d’elle sa nouvelle ambassadrice Homewear.
Ce n’est que le début d’une belle carrière pour la pétillante jeune femme !

Campagne Sissy x Domyos :

Campagne Sissy x Camaïeu :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sissy (@sissymua)


Et pour finir cet article en beauté, voici une liste (non exhaustive) des belles expressions sudistes de la Niçoise qui font sourire : 

  • On est pas là pour enfiler des perles
  • Adios le cul galette et les bras chauve souris !
  • On fait de l’huile de noix
  • Travailler plus pour manger plus
  • Les guerrières qui veulent le body de JLO
  • Plus vite on commence, plus vite on termine 
  • Sébastien le crabe
  •  Devenir la meilleure version de soi-même
  • C’est la dégoulinance

Sarah Bernard

Laisser un commentaire