Du marketing pour la journée des droits des femmes : mauvaise idée ?

Ça y est, la journée internationale des droits des femmes est derrière nous. Et non, ce n’est pas la journée de la femme, comme certains pourraient le penser.

À l’origine de cet événement annuel, les nombreux mouvements de manifestation de femmes du début du XXe siècle, en Europe et aux États-Unis, qui avaient pour but de réclamer de meilleures conditions de travail ainsi que le droit de vote. C’est alors en 1975 que l’Organisation des Nations Unies a commencé à célébrer la journée internationale des femmes le 8 mars.

Chaque année, cette date est l’occasion pour les femmes du monde entier de se rassembler autour d’une nouvelle thématique afin de faire entendre leurs revendications et faire le point sur les victoires acquises au fil du temps. Pour 2022, la thématique était la suivante : « L’égalité des sexes aujourd’hui pour un avenir durable ». Il a notamment été prouvé qu’hommes et femmes ne se trouvent pas égaux face aux changements climatiques qui impactent l’ensemble de la planète.

Dans cet article, Gnitekram décrypte pour vous les idées marketing à proscrire et les bonnes pratiques à adopter pour la prochaine journée des droits des femmes.

Journée de la… du bad buzz

Chaque année, de nombreuses entreprises ou organisations profitent de l’occasion pour faire passer des messages… plus ou moins réussis. C’est notamment le cas de ce tweet de la police du Puy-de-Dôme (63), qui ne passe absolument pas.

Journée des droits des femmes : tweet de la police du Puy-de-Dôme

Un tweet qui a particulièrement été jugé de mauvais goût, lors d’une journée ayant pour principal objectif de mettre en avant… les combats des femmes. Suite à un tollé médiatique dénonçant l’invisibilisation constante des femmes dans la société, la publication a été supprimé peu après.

Même problème constaté sur le compte Twitter du gouvernement français, qui a relayé, pour l’occasion, une vidéo ne contenant que des hommes. Les réactions ne se sont pas faites attendre !

 

Et même si d’année en année le phénomène se réduit, il n’a pas totalement été endigué. En effet, des entreprises profitent également de la journée des droits des femmes pour proposer des promotions sur des produits modes, beautés, chaussures ou encore d’autres. Le compte Twitter Pépite Sexiste a d’ailleurs listé un bon nombre d’opérations marketing à l’exact opposé des revendications portées par les associations féministes.

 

De bonnes pratiques marketing pour la journée des droits des femmes

Vous l’aurez compris, le sujet peut s’avérer touchy s’il est appréhendé n’importe comment. Mais si vos valeurs sont profondément en accord avec cette journée, comment intégrer efficacement ce marronnier dans votre marketing ?

  • Communiquer sur les femmes qui font votre entreprise : en effet, si votre secteur d’activité compte encore trop peu de femmes, c’est le moment de montrer qu’il n’y a pas que les hommes qui y réussissent. De même, si vous vous engagez activement pour la parité, il peut être intéressant de le mettre en avant ce jour-là (et tous les autres jours d’ailleurs).

C’est le cas ici avec la marque Sephora, qui a profité de cet événement pour souligner son engagement dans la réussite des femmes.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Sephora France (@sephorafrance)

 

    • Dériver un produit phare de votre marque pour représenter toutes les femmes : c’est le cas de Barbie qui s’est associé avec 12 femmes (dont Léna Situations en France) pour mettre en lumière leur place à des postes importants.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Barbie (@barbie)

 

  • Reverser la totalité ou une partie des bénéfices de la journée à une association en faveur des femmes : une action bénéfique pour de nombreuses personnes dans le besoin.

 

  • Développer un événement (physique ou digital) pour mettre à l’honneur la thématique annuelle : un bon moyen de sensibiliser à la fois vos clients et vos salariés sur ses sujets souvent passés à la trappe.

 

  • Mettre en lumière des actions concrètes de femmes de votre entourage ou de votre ville : que ce soit dans l’accompagnement des femmes dans l’entrepreneuriat, le caritatif, le créatif ou bien d’autres choses.

 

Si vous devez garder une idée clé en tête, c’est qu’il n’y a aucune obligation à communiquer ce jour-là et que si votre message est bancal, il entachera plus votre image que si vous choisissez de ne pas vous exprimer. À l’année prochaine !

Pour retrouver plus d’actualités marketing, rendez-vous par ici.

Cloé G.

6 commentaires sur “Du marketing pour la journée des droits des femmes : mauvaise idée ?”

  1. Hello, i think that i saw you visited my site thus i came to “return the favor”.I am attempting to find
    things to improve my website!I suppose its ok to use some of your ideas!!

  2. Simply wish to say your article is as astonishing.
    The clearness in your post is simply spectacular and i could assume you are
    an expert on this subject. Fine with your permission let me
    to grab your feed to keep up to date with forthcoming post.
    Thanks a million and please continue the gratifying work.

  3. Whats up very nice blog!! Man .. Beautiful ..
    Amazing .. I will bookmark your web site and take the feeds additionally?
    I am satisfied to seek out so many helpful information right here in the publish, we’d like develop more techniques in this regard, thanks for sharing.
    . . . . .

Laisser un commentaire