Une pincée d’Insta dans nos assiettes.

Si la bonne nourriture fait partie intégrante de nombreuses cultures et que sa définition est aussi riche que ces dernières, il y a néanmoins bien une chose qui reste universelle : manger est un plaisir. Un plaisir qui se crée, qui évolue, qui voyage, qui inspire et qui s’inspire, qui se discute, mais surtout qui se partage.  Mais ce « partage » ne se limite aujourd’hui plus à un bon moment entre amis, en amoureux ou en famille. Beaucoup d’entre nous partage leur assiette à qui veut bien la voir –sans y goûter hein.

Instagram est une révolution dans le monde de la food, presque autant que le sel. Aujourd’hui manger ce n’est plus seulement un plaisir solitaire ou un moment en petit comité. C’est une véritable expérience : d’abord pour soi, et puis pour les autres.

Si chaque restaurant a toujours du se démarquer par son identité, sa décoration, son personnel, et bien-sûr sa nourriture, cela ne suffit plus à présent. Car voilà, aujourd’hui chacun se doit d’être insta-worthy, instagramable du bout de l’assiette jusqu’à la pointe de la déco. Car tout vient de là : de ce petit mensonge gastronomique que chacun d’entre nous cultive et qui fait grandir nos attentes envers les restaurateurs. Bien manger n’est plus suffisant : il faut manger beau. On veut rêver et faire rêver.

De tout cela on peut tirer la conclusion suivante : Instagram peut être un atout précieux pour chaque restaurateur.

1/ Une vitrine pour montrer et une histoire à raconter

L’un des plus gros avantages de la plateforme est de pouvoir construire et partager l’univers du restaurant. Comme pour une marque, le champ des possibles est ici illimité mais l’objectif est bien précis : construire et alimenter son identité.

Cette vitrine virtuelle est aussi importante qu’une devanture physique. En effet, une récente étude a même révélé que 30% des 18-35ans –Millenials– éviterait un restaurant si sa présence sur Instagram était plutôt faible (source).

Instagram est aussi le lieu idéal pour mettre en place du storytelling : partager son histoire, celle de son établissement, de son équipe, de ses produits… Celle de son origine mais aussi celle vécue au jour le jour ! Ainsi on peut varier les formats, raconter sa naissance et son évolution en postant sur son feed et partager son quotidien via les stories.

Les groupe Big Mamma et Gueuleton excellent dans ce domaine, dans des styles très différents. Ils nous emmènent à leur rencontre par leurs décors :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Bringing Sicily to London, D-3. Circolo Popolare opening this Friday at 6 pm. 40-41 Rathbone Pl, Fitzrovia, London Et on a hâte. 🔥 @bigmamma.uk

Une publication partagée par BIG MAMMA (@bigmammagroup) le

Par leurs produits qui sont gages de la qualité de leur cuisine :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Ça se dandine et ça se dandine #sexymafaldine #eastmamma

Une publication partagée par BIG MAMMA (@bigmammagroup) le

Tous deux intègrent aussi totalement leurs équipes dans leur communication :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

2 bonnes (et sexy) raisons de passer prendre une pizz’ ce midi à La Felicità 😉

Une publication partagée par BIG MAMMA (@bigmammagroup) le

Attention néanmoins à garder une certaine harmonie entre le contenu online et la réalité offline pour ne pas faire de déçus.

2/ Le bouche à oreille 2.0

« On mange où ce soir ? »

Eh bien dans ce restaurant que vous avez vu passer à peu près 10 fois sur votre feed en une semaine.  Le principe est le même que pour le bouche à oreille : à force d’en entendre parler, vous voulez tester aussi !

L’environnement et la nourriture doivent donc être pensés dans cette optique : il faut une petite pincée d’originalité et d’esthétisme pour donner envie aux clients de partager leur expérience et créer de l’engouement.

La décoration est un élément qu’il ne faut absolument pas négliger : un couloir éclairé en néon, des toilettes holographiques, une salle à thème, une énorme fresque murale, un plafond en verre, en miroir, un décor végétal grandiose… Ce ne sont pas les idées qui manquent pour attirer les appareils photos.

Le jardin intérieur de Alcazar a connu énormément de succès car c’est une fenêtre parfaite pour changer de cadre à Paris :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

On ne se lasse pas de ce décor 💕🌿 📸 : @creativelocal

Une publication partagée par ALCAZAR (@alcazar_paris) le

De même pour cette Baignoire qui a fait le succès du Pavillon des canaux :

Pratiquement, au sein de l’établissement, de petits moyens viennent encourager au partage quand on ne dispose pas d’une vue panoramique : des stickers sur les miroirs avec le pseudo Instagram, un rappel de ce pseudo sur le menu, une pancarte, un tableau, des petites cartes… tout dépend également du positionnement de restaurant, il est important de garder de la cohérence. Travailler à la popularité d’une recette phare de l’établissement est également un excellent moyen d’attirer l’attention.

Maintenant techniquement, cet effort passe principalement par :

  • la localisation: il est primordial de s’assurer que l’établissement est bien référencé sur Google Maps afin de permettre à ses clients de situer -sans qu’il n’y ait de confusion possible- l’établissement en question.
  • les hashtag : il est donc important de s’assurer que ses clients utilisent le bon hashtag, le plus simple étant toujours d’utiliser le nom du restaurant.
  • les tags: en général, reposter les meilleures photos prises par les clients encourage fortement les clients à identifier le restaurant sur leur photos. Les concours photo sont également très appréciés et permettent de facilement jouer sur l’identification.

3/ Créer l’évènement

Que ce soit pour Halloween, les fêtes d’Hiver, une fête nationale, l’anniversaire de l’établissement ou une soirée spéciale, toutes les occasions sont bonnes pour rassembler et célébrer. Petit ou grand établissement, créer l’évènement permet toujours de se rapprocher des clients déjà acquis et d’en séduire de nouveaux. Les stories alliées aux posts sur feed sont d’excellents moyen de gérer la communication autour de ces évènements. Les concours à ces occasions sont également d’excellents moyen de créer de l’engagement.

La démarche du bar à tapas Le Club en est un bon exemple :

 

Voir cette publication sur Instagram

 

🎊HAPPY BIRTHDAY LE CLUUUUB 🎊 Pour nos 4 ans on t’invite à notre soirée disco SAMEDI 19 OCTOBRE à partir de 19h au Club 🥳 Au programme : bouffe, alcool, fou rire, ambiance et musique pour qu’on puisse s’enjailler sur des sons iconiques des années 80 🥂🍾🎉 Et comme c’est notre jour on vous fait croquer 🎁 : – HAPPY HOUR DE 19H À 20H30 SUR TOUS NOS ALCOOLS ( à part les cocktails coquin ) -2 BOUTEILLES ACHETÉES = 1 BOUTEILLE OFFERTE Alors si t’es chauuuud, que t’aimes les Jackson five et t’es prêt à tout donner sur la piste réserve vite ta table au 0561134364 📞 À samedi ❤️❤️❤️ _______________________________________________ #toulouse #toulousebynight #toulousesoiree #soiree #soireedisco #soireefunk #evenementtoulouse #event #evenement #disco #funk #bar #tapas #ambiance #alcool #fete #bartoulouse #tapastoulouse #toulousefood #toulousemaville #toulouseevents

Une publication partagée par Le Club (@le_club_toulouse) le

4/ Les influenceurs, nouveaux critiques gastronomiques de référence

Ils sont des milliers et sont peuvent être le meilleur ami ou le pire cauchemar d’un restaurateur. Ils apportent de la visibilité, certes, mais encore faut-il que ce soit de la bonne. Leur parole est une référence pour tous ceux qui les suivent. Il faut donc impérativement rattraper le coup et apporter une explication si leur visite dans un établissement ne se passe pas comme prévu. A noter que les partenariats ou simplement des invitations à venir tester le restaurant peuvent être de véritable game-changer.

Ben’s Canteen gère très bien ce rapport aux influenceurs :

5/ Bientôt indispensable pour aller manger

En France, on compte près de 11,8 millions d’utilisateurs actifs tous les mois : 70% sont des Millenials.  Comme pour Facebook, petit à petit, chaque restaurant se devra d’être sur Instagram. Consciente de ce nouvel enjeu, la plateforme avait rendu possible il y a deux ans déjà la possibilité de réserver directement depuis le compte de l’établissement.
De même, il est désormais commun d’échanger via la messagerie de la plateforme et d’attendre de l’équipe une certaine réactivité. Il est donc plus que recommandé aux bars et restaurants de prendre le contrôle de l’application et d’en faire le meilleur usage possible : présence et réactivité sont les mots d’ordre !

Suivez nous !

Laisser un commentaire