Quand les marques s’engagent pour la protection de l’environnement

La question du respect de l’environnement et de la biodiversité se pose de plus en plus dans l’esprit des entreprises. Nombreuses sont celles qui, conscientes de leur impact sur la planète, mettent en place des actions en faveur de l’écologie ou propose des produits plus respectueux de l’environnement. Cet article développera donc quelques exemples par secteur d’activité.

Actions des entreprises par secteur d’activité :

Mode / accessoires 

Le FASHION PACT a été lancé le 26 août 2019 et s’oriente autour de 3 thématiques : stopper le réchauffement climatique, la restauration de la biodiversité et la protection des océans. 56 entreprises ont signé ce pacte, parmi celles-ci, nous pouvons trouver Nike, Etam,

Les Galeries Lafayette ou encore Kiabi. Retrouvez la liste complète en cliquant ici.

La marque ADIDAS quant à elle, a pour projet de lancer au printemps 2021 sa nouvelle paire de baskets 100% recyclables : les Futurecraft Loop.                                                    Crédits: https://www.adidas.com/us/futurecraft

Enfin, LACOSTE s’engage dans la protection des espèces en voie de disparition en lançant sa collection de polo où le crocodile est remplacé par des espèces menacées. Les produits sont fabriqués en édition limitée en fonction du nombre restant de l’espèce mis en avant. Les achats permettent d’aider l’Union Internationale pour la Conservation de la Nature.

Crédits: https://theeverydayman.co.uk/blog/lacoste-replacing-croc-logo-help-save-10-endangered-species/

Le secteur de l’optique est également préoccupé par cette tendance, notamment avec OPTIC2000 qui propose des lunettes fabriqués à base de déchets marins.

Crédits: https://www.lsa-conso.fr/optic-2000-met-en-ventes-des-lunettes-fabriquees-a-base-de-dechets-plastiques-marins,335661

Le luxe se lance aussi dans la protection pour l’environnement. Par exemple, LVMH lance le programme LIFE en 2012 pour améliorer sa performance environnementale. De plus, pour 2020, le groupe se lance plusieurs objectifs tels que la réduction des émissions de CO2 de 25% ou encore d’améliorer de 15% son efficacité énergétique. LVMH souhaite aussi que ses vignobles soient certifiés fin 2020 et s’attache à ce que ses fournisseurs soient sensibles aux questions de l’environnement. Enfin, le groupe contribue financièrement à la recherche sur la biodiversité.

Pour plus d’informations sur l’initiative LIFE, cliquez ici.

Agroalimentaire

Certaines entreprises s’engagent en modifiant les packagings de leurs produits en les rendant plus écologiques comme par exemple, DADDY et son emballage papier craft, FLEURY MICHON et ses barquettes en bois, MCDO avec ses gobelets sans paille et avec des couvercles en fibre de papier ou encore COCA-COLA et ses canettes sans plastiques.

Crédits: https://www.businessinsider.fr/8-marques-qui-troquent-le-plastique-pour-des-emballages-plus-respectueux-de-lenvironnement/#coca-cola-et-ses-packs-de-canettes-sans-plastique

DANONE quant à elle, possède 4 grands thèmes pour protéger notre planète. Tout d’abord, l’objectif d’atteindre le zéro carbone d’ici 2050, notamment en réduisant ses émissions de CO2 (utilisation d’énergies renouvelables), en préservant le carbone présent dans le sol (lancement de One Planet Business for Biodiversity), en éliminant la déforestation et en compensant ses émissions de CO2 (en investissant dans le fond Livelihoods).  Le deuxième thème est le soutien de l’agriculture régénératrice qui protège les sols, les agriculteurs et le bien-être des animaux. Danone s’engage dans la gestion de l’eau qui s’articule autour de 4 piliers : la protection des écosystèmes, la promotion d’une agriculture durable, les économies d’eau et donner l’accès à l’eau potable à tous. Enfin, l’entreprise veut proposer des emballages 100% circulaires.

Pour plus d’informations sur les actions concrètes mises en place par Danone, rendez-vous sur leur site Internet, en cliquant ici.

Cosmétique

Le cas L’OREAL : La marque favorise l’utilisation de matières premières renouvelables et s’approvisionne dans le respect de la biodiversité. Par exemple, elle a pour objectif d’ici 2030 d’utiliser 100% de matières premières renouvelables, elle lutte contre la déforestation notamment en utilisant de l’huile de palme certifié RSPO. L’Oréal s’engage aussi à soutenir des projets pour promouvoir l’agriculture durable et restaurer les habitats naturels dégradés. Enfin, l’Oréal a pour ambition de devenir Carbon Balanced en 2020. Le groupe veut également réduire l’impact environnemental de ses formules et packaging, veut favoriser la biodiversité et soutenir la recherche dans ce domaine. Enfin, l’Oréal annonce vouloir remplacer ses packaging plastiques par du carton.

Crédits: https://www.loreal.fr/media/news/2019/october/l-oreal-and-albea

Energie 

Le cas d’ENGIE : Engie entreprend une démarche pour la biodiversité avec par exemple la Business Unit France Renouvelables qui travaille sur les projets éoliens et solaires et définis des solutions adaptées pour préserver la faune et la flore. L’entreprise s’inscrit aussi dans une logique d’économie circulaire, réduit ses émissions de gaz à effet de serre, préserve les océans la biodiversité notamment en créant de zones de refuge pour la faune ou encore en arrêtant ou réduisant la production éolienne durant les périodes migratoires…

Pour plus d’informations sur les actions concrètes mises en place par Engie, rendez-vous sur leur site Internet en cliquant ici.

Banque et assurance

AXA renforce la recherche sur la biodiversité et l’environnement notamment avec le Fonds Axa. L’entreprise veut également produire entre autre des crédits de carbone bleu ou encore une assurance pour les systèmes naturels. Axa a pour ambition d’investir dans des actifs verts, restreindre les assurances pour les industries de charbon ou encore réduire son empreinte écologique (eau, carbone, énergie, papier). Concernant la biodiversité, Axa lutte par exemple contre la pêche illicite, non déclarée et non réglementée.

Pour plus d’informations sur les actions concrètes mises en place par Danone, rendez-vous sur leur site Internet en cliquant ici.

Grande distribution

CARREFOUR possède 4 objectifs : le développement d’une agriculture durable, la protection des ressources marines, la préservation des forêts et la préservation de la biodiversité quotidienne. Pour cela, elle développe l’agro-écologie et l’agriculture biologique et ne fait appel qu’à des producteurs utilisant ce modèle d’agriculture. De plus, pour ce qui est des produits marins, Carrefour s’engage dans une pêche responsable qui vise à privilégier par exemple les espèces abondantes, à ne pas vendre des espèces sensibles ou lutter contre la pêche illégale. Ensuite, le groupe s’engage dans la protection des abeilles en installant des ruches sur les toits de ses magasins. L’entreprise soutient aussi le développement de l’apiculture en vendant des miels locaux et nationaux et bannit l’utilisation de pesticides. Enfin, Carrefour s’engage dans la protection des forêts grâce à des productions agricoles plus durables.

La marque s’engage aussi contre le gaspillage notamment alimentaire, de l’énergie, de l’eau ou encore des emballages. Enfin, l’entreprise favorise le transport de ses produits avec des camions fonctionnant au biométhane (carburant issu des déchets des magasins).

Crédits: http://www.carrefour.com/fr/communiques/deploiement-de-200-camions-roulant-au-biomethane

Pour plus d’informations sur les actions concrètes mises en place par Carrefour, rendez-vous sur leur site Internet en cliquant ici.

Tourisme 

CLUB MED : Lors de la construction des Resorts, le Club Med s’engage dans l’éco-construction en réduisant son impact sur la biodiversité (préservation de la végétation, respect des habitats et de la faune…). Elle s’engage aussi à éco-certifier ses constructions, à promouvoir l’innovation verte (piscine naturelle, énergie solaire…) et à s’adapter au changement climatique.

Club Med souhaite labelliser l‘ensemble des Resorts Green Globe qui est une certification internationale de tourisme durable, notamment en agissant sur les eaux usées, ses déchets ou encore la biodiversité.

Enfin, l’entreprise veut sensibiliser ses collaborateurs et clients grâce à des formations par exemple sur la préservation des tortues marines ou encore avec son programme d’éco gestes « Happy to care » qui propose des activités ludiques de sensibilisation pour les clients par exemple.

Crédits: http://developpementdurable.clubmed/preserver/eco-construction/

Télévision 

FRANCE TELEVISION s’engage à donner une voix à la nature sur toutes ses chaînes, à avertir le public sur les évènements climatiques. France Télévision souhaite également réduire son empreinte environnementale en maîtrisant sa consommation énergétique, en limitant les pollutions (sonores, déchets…), ou encore en installant des abris favorables à la faune. En interne, les équipes s’engagent à la distribution de bouteilles réutilisables, à la réduction de papier, l’utilisation d’aliments locaux et de saison ou encore l’utilisation d’énergies renouvelables.

De plus, France Télévision fait partie de la démarche collective Ecoprod qui met par exemple des moyens afin de réduire les déplacements ou encore qui donne la priorité aux hôtels.

Automobile

RENAULT possède 3 objectifs environnementaux : la lutte contre le réchauffement climatique, la préservation des ressources naturelles et la santé. Pour cela, Renault favorise les voitures 100% électriques, l’économie circulaire et les véhicules autonomes. Pour lutter contre le changement climatique, Renault a mis en place le plan « Drive the future » qui vise à réduire de 25 %, entre 2010 et 2022, l’empreinte carbone Monde par véhicule.

Le groupe est également engagé dans l’intégration de matières recyclées dans ses véhicules neufs et  a mis en place un Plan Environnement Renault qui vise à réduire les rejets aqueux et des métaux toxiques. De plus, lors de chaque construction d’usines, Renault procède à une évaluation de l’impact de ses activités sur les écosystèmes ambiants et met en place, quand cela est nécessaire, des mesures spécifiques de protection de la biodiversité. Par exemple, le groupe a planté plus de 5 000 arbres sur le site de Tanger afin de prévenir l’érosion des sols liée au ruissellement des eaux pluviales.

Crédits: https://group.renault.com/groupe/implantations/nos-implantations-industrielles/usine-tanger/

Transports 

SNCF possède de nombreux engagements pour protéger l’environnement : utilisation de nouvelles énergies (électriques, hybride, etc.), création de projets durables (nouvelles gares), réduire ses émissions de CO2 (amélioration des matériels, meilleur taux de remplissage, dématérialisation des billets, etc.), promouvoir la mobilité durable (bus 100% électriques, etc.), utilisation d’énergies renouvelables, limiter les nuisances (sonores, etc.), utiliser l’économie circulaire (recyclage des textiles professionnels, etc.), l’éco-conception et préserver les ressources et la biodiversité.

Crédits: https://www.sncf.com/fr/engagements/developpement-durable/engagement-grand-groupe-pour-la-planete

Pour plus d’informations sur les actions concrètes mises en place par SNCF, rendez-vous sur leur site Internet en cliquant ici.


Les entreprises se donnent de plus en plus de mal afin de réduire leur impact sur l’environnement. Nous pouvons ainsi nous demander s’il s’agit d’une vraie prise de conscience ou d’une tendance  pour rester dans le cœur des consommateurs.

Cet article ne résume que quelques actions de certaines entreprises, cependant il existe encore de multiples exemples.

Pour plus d’informations et d’exemples, rendez-vous sur : http://www.act4nature.com/wp-content/uploads/2018/07/BROCHURE_act4nature.pdf et les sites internet des différentes marques.

Manon B.

Suivez nous !

Laisser un commentaire