Nouvelle tendance : la beauté non genrée

Maquillage, soins, robes, talons… le temps où la beauté était l’affaire des femmes est en phase d’être révolue ! Au cœur de cette évolution, des Hommes qui dépassent les stéréotypes et ouvrent les portes d’une société non genrée.

Féminin et masculin : l’évolution des mentalités

Avant toute chose, remettons les faits dans le contexte. Nous voyons émerger de nouveaux codes et de nouveaux genres qui étaient jusqu’à présent très définis. De nouvelles identités flottantes se dessinent entre hommes et femmes.

Au gré des évolutions de la société, nous voyons apparaître de nombreuses déclinaisons : des personnes non genrées, androgynes, queer, transgenres, non-binaires… Nombreux sont ceux qui ne se voient ni simplement homme ou femme, mais un mélange des deux, voire aucun des deux.

De nos jours, beaucoup d’Hommes repoussent les stéréotypes instaurés dans nos sociétés. Grâce à ces icônes qui s’opposent aux clichés féminins et masculins, de nouveaux genres se démocratisent.

 

Des influenceurs non genrés qui cassent les codes

Récemment, le chanteur San Smith a décidé de ne plus se faire appeler par le pronom personnel masculin « he » (« il » en français) mais « they/them » (soit « illes » ou « iels » en français). Cet acte symbolise son envie de ne plus être catégorisé comme masculin ou féminin.

San Smith non genrée non genré chanteur non binaire

De nouveaux acteurs également très suivis sur internet changent également la donne : du chanteur Bilal Hassani au YouTubeur James Charles, ces leaders d’opinion deviennent des portes-paroles. Ils osent sans prendre en compte les préceptes dictés par la pensée générale : ils se maquillent, portent des perruques, des talons…

L’émergence de ces influenceurs qui changent les mœurs de nos sociétés démocratise peu à peu ces nouvelles identités. Ses questions éthiques s’inscrivent dans une nouvelle ère non genrée et certaines grandes marques prennent position.

La tendance de l’unisexe : des collections non-genrées à la une

Beaucoup de collections non genrées sont lancées par les marques ces dernières années. Ce phénomène est de plus en plus tendance : H&M, Lacoste, Bershka… Toutes les marques lancent leur collection de prêt-à-porter unisexe.

Bilal Hassani a d’ailleurs sorti une collection non genrée appelée « Two spirits » en collaboration avec Jennyfer, l’enseigne de prêt-à-porter. Dans cette collaboration lancée en novembre 2019, ils osent des pièces fortes avec des couleurs pastels, du rose, des sacs vernis… Une collection plus originale que certaines lancées par d’autres marques jugées  parfois trop simples par les consommateurs.

 

Les marques de cosmétiques engagées

D’autres collections spécialement pour homme cette fois-ci émergent timidement comme la gamme de maquillage « Boy » de chez Chanel crée en 2018. La maison a composé sa collection d’un baume à lèvres, d’un fond de teint et d’un crayon à sourcils. Même si cette collection très sage ne permet pas un total look, l’effort y est.

Boy Chanel non genrée non genré marque maquillage homme

Une autre marque de cosmétique qui sort du lot, c’est Marc Jacobs dont le créateur a lui-même promu sa nouvelle collection. On le voit posé, maquillé, défendant le port du maquillage chez l’homme également.

 

Marc Jacobs non genrée non genré marque maquillage unisexe

Ces évolutions mettent en avant un embellissement discret chez l’homme et non une réelle envie d’assumer la pratique du maquillage. L’eye-liner, les fards à paupières colorés, le rouge à lèvres pop restent pour le moment une pratique très « féminine » même si tout ceci tend à changer dans les prochaines années. 

Finalement, à l’heure où toutes les femmes réclament l’égalité des sexes, nous pouvons aussi y voir le droit de chacun d’être qui il veut…

Et retrouvez encore plus d’actualités sur Gnitekram.

Suivez nous !

Laisser un commentaire