Entretien d’embauche : et si on jouait un peu ?

Et si l’on arrêtait de considérer les candidats comme des bouts de papier ? Des entreprises en font le pari avec de nouveaux modes de recrutement. Elles ont décidé de voir le recrutement autrement et de personnaliser l’expérience candidat tout en restant en accord avec la culture d’entreprise. 

Stressant pour les candidats et long pour les employeurs, le processus de recrutement tend à se moderniser. Oublier les entretiens ennuyants, place au recrutement en s’amusant ! 

Nouveaux modes de recrutement : l’Escape Game d’Axa Wealth Services

A l’image des Escape Game entre amis, le candidat va devoir sortir d’une salle dont il est emprisonné. L’employeur peut donc évaluer son self control, sa gestion du stress, son aptitude à écouter, analyser et demander de l’aide. Les profils de leaders peuvent alors être décelés par ce jeu. Axa Wealth Services a mis en place des escape game pour recruter ses conseillères clientèles. Grâce à cette méthode ludique et conviviale les recruteurs peuvent identifier le « savoir-être des candidats ». Côté candidats, immersion dans l’environnement de travail est facilité. 

A fond la forme : Décathlon

Pour recruter des passionnés de sport, Décathlon a proposé dans certaines villes de France des recrutements permettant de sélectionner des candidats en cohérence avec leur valeur : le travail en équipe autour de l’amour du sport. Tout le monde à sa chance et peut trouver son bonheur parmi les différentes offres que propose la marque ! 

Les candidats sont invités à participer à un jeu d’équipe qu’ils connaissent peu afin qu’ils découvrent les règles ensemble. Ils sont alors évalués sur la manière d’interagir entre eux. Ils doivent ensuite réaliser des ateliers de réflexions les mettant en situations réelles en magasins. Un entretien est ensuite réalisé avec chacun d’eux. Qui sortira son épingle du jeu à la fin de cette journée ? 

Jeux ludiques et cognitifs : McDonald’s

Enseigne McDonald's recrute des candidats
McDonald’s : Nouveaux modes de recrutement

Des jeux ludiques peuvent permettre d’évaluer les capacités d’analyse et de logique des candidats. Cette méthode est facile à mettre en place et est peu coûteuse pour l’entreprise. McDonald’s fait le choix de retirer les CV du processus de recrutement obligatoire au profit d’une méthode permettant de mettre en évidence les motivations et compétences des candidats. 

Sur la plateforme McDonalds recrute le candidat choisit d’abord les restaurants de l’enseigne dans lesquels il souhaite travailler en France, puis il choisit le type de poste qui l’intéresse. Après s’être identifié, le candidat peut exprimer toutes ses qualités et sa motivation en vidéo. Puis les compétences, la capacité de mémorisation, la concentration, l’adaptation et l’organisation vont être évalués via un jeu cognitif. Enfin, des questions ouvertes sont posées au candidat, elles vont permettre d’affiner la qualification des profils. Grâce à cela, le géant du Fast Food a déjà pu récupérer plus de 400 000 candidatures ! 

Digital Hackathon chez Bouygues Telecom

Destinés aux métiers du numériques les Hackathon regroupent pendant plusieurs jours des développeurs. Lors de la première édition du Hackathon chez Bouygues Telecom en 2017, les collaborateurs ont eu 36h pour développer un outil digital de sensibilisation à la lutte contre les déchets en milieu aquatique. L’objectif est alors de viser l’innovation et l’excellence. Grâce à cette méthode les participants ont l’opportunité de montrer ce qu’ils sont capables de réaliser. Avec ce concept, Bouygues fidélise ses développeurs et donne une image dynamique et innovante qui vient booster son recrutement. 

Nouveaux modes de recrutement : l’Entretien piège d’Heineken 

« Quels sont vos trois défauts ? ». Nous sommes tous préparés à ce genre de questions pièges lors des entretiens, les questions pièges ne semblent plus avoir de secrets. Et pourtant, des entreprises comme Heineken en 2013 ont décidé de pousser le vice encore plus loin en créant des situations invraisemblables lors de l’entretien. Le candidat pouvait alors être confronté à un recruteur qui s’évanouit ou qui marche en lui tenant la main. Ce genre de situation pouvant être embarrassantes, se pose alors la question des limites des nouveaux modes de recrutement.

Entretien Vidéo : Vente-Privée Le Pass

Se prendre en vidéo pour candidater
Entretien vidéo : Nouveaux modes de recrutement

Vente Privée Le Pass, une filiale de Vente Privée a décidé d’utiliser la technologie pour proposer un nouveau mode de recrutement. Bien différent de l’entretien que nous connaissons tous via Skype où le candidat et le recruteur sont face à face, ici le candidat a 30 secondes pour se préparer avant de devoir répondre à des questions de manière synthétique et convaincante. Grâce à cette méthode, les recruteurs arrivent à présélectionner plus facilement les futurs commerciaux de la marque. Pour Olivier Le Floch, PDG de la boite, cet outil permet “d’évaluer en quelques minutes la présentation de la personne, sa manière de parler, sa capacité à argumenter face aux questions posées” (Olivier Le Floch, PDG Vente-privée-Le Pass)

Très loin des méthodes laborieuses de tri de CV, ce nouveau mode de recrutement via la vidéo est un gain de temps pour les recruteurs. Une question se pose tout de même : ce nouveau mode de recrutement ne donnerait pas lieux à des méthodes de discriminations liées à l’apparence physique ?

Toujours sur la vague du digital, des entreprises surfent sur la tendance. L’application Knack, propose des applications de jeux vidéos qui vont permettre aux recruteurs d’évaluer les candidats. Pour les candidats c’est aussi une nouvelle manière de montrer son talent et sa personnalité. Et si c’était un moyen de déceler les profils atypiques ?

Bénéfique pour l’image de la marque employeur, la création d’une « expérience de recrutement » donne l’image d’une entreprise moderne qui bouscule les codes. Il ne faut pas oublier qu’un entretien réussi est un entretien qui suscite l’adhésion aux valeurs de l’entreprise. 

Suivez nous !

1 commentaire sur “Entretien d’embauche : et si on jouait un peu ?”

Laisser un commentaire