Top 5 des échecs de lancements de produits de marques cultes

échecs lancement produits

Chaque année, des milliers de produits sont lancés sur des marchés de plus en plus concurrentiels et saturés. Environ 75 % des lancements de nouveaux produits échouent lors de la première année. Retrouvez des exemples d’échecs de lancements de produits, réalisés par des marques cultes.

Les échecs ne sont pas réservés aux nouvelles marques. Et oui, même les plus grandes marques, qui sont aimées de presque tous et toutes, sont passées par des échecs !

1 – Pepsi A.M.

Canette Pepsi A.M.
Canette de Pepsi A.M.

En 1989, Pepsi commercialise Pepsi A.M, une boisson contenant 28 % de caféine en plus par rapport au Pepsi original. Elle est vendue comme boisson du matin, alternative du café. Cependant, les consommateurs étaient plutôt réfractaires à l’idée de boire une boisson froide à bulles au petit déjeuner et ne trouvaient aucun intérêt à boire un Pepsi plus caféinée. Après quelques mois de commercialisation, l’entreprise fut obligé de retirer le produit de la vente.

2 – L’Arch Deluxe, par McDonald’s

 

Burger Arch Deluxe
Burger Arch Deluxe

En 1996, McDonald a décidé d’élargir sa gamme en réalisant un hamburger Arch Deluxe. La sauce moutarde-mayonnaise était censée plaire aux goûts des adultes, dans l’objectif de toucher un public plus âgé. Malgré une campagne publicitaire de 100 millions de dollars, le produit n’a pas réussi à convaincre le public visé qui ne comprenait pas le prix plus élevé, ainsi que l’apport calorique plus important. L’Arch Deluxe fut enlevé des restaurants au fur et à mesure, pour être définitivement retiré de la vente en 2000. Cette campagne marketing est considérée comme l’un des pires flops de tous les temps.

3 – Le téléphone Twitter Peek

Téléphone Twitter Peek
Téléphone Twitter Peek

TwitterPeek est le premier et le dernier téléphone, lancé en 2009, par Twitter. Comparé aux autres téléphones du marché à cette époque qui permettaient déjà d’accéder à internet, celui-ci ne donnait accès qu’à Twitter pour envoyer et recevoir des tweets. Le produit fut donc un échec total et Twitter ne s’est jamais relancé dans la création de téléphone.

4 – Les produits surgelés, par Colgate

Lasagnes surgelés Colgate
Lasagnes surgelés Colgate

Spécialiste de l’hygiène buccale, en 1982, Colgate s’est lancé dans la vente de plats surgelés. Leur idée était d’offrir à ses clients une expérience totale : du repas jusqu’au brossage des dents. Face à un marché des surgelés déjà saturé et des consommateurs qui ne pouvaient s’empêcher de penser que la nourriture avait le même goût que le dentifrice, les ventes n’ont pas décollé. Cette stratégie d’extension de marque de le part de Colgate fut donc un échec.

5 – Le ketchup Ez Squirt, par Heinz

Ketchup Ez Squirt
Ketchup Ez Squirt

En 2000, Heinz a voulu attirer les enfants en mettant au point une nouvelle gamme : le ketchut coloré Ez Squirt qui se déclinait plusieurs couleurs. Malgré un bon démarrage des ventes, les consommateurs ont commencé à perdre l’intérêt du produit petit à petit jusqu’à sa disparition six ans plus tard. L’échec du produit vient également du fait que les parents n’étaient pas emballés par ce produit.

N’hésitez pas à aller lire mes autres articles du blog où je vous parle de notre école TSM qui a participé au Nudge Challenge Greenpeace, de festivals éco-responsables et des marques génériques.

Gaëlle Guerrero

Suivez nous !

Laisser un commentaire