Ces entreprises qui renversent les codes des habitudes au travail

Oubliez la routine, faites place à de nouvelles habitudes de travail ! Le travail, c’est une machine bien huilée : la pause-café de 10h, la pause « clope » entre collègues, le déjeuner d’équipe… Mais aujourd’hui, l’entreprise se renouvelle et vient bouleverser ces habitudes.

Dans un monde où la productivité est reine, les entreprises rivalisent d’ingéniosité pour l’augmenter tout en améliorant le bien-être de ses salariés.

Congés pour arrêter de fumer

Arrêter la cigarette en prenant des congés
Nouvelles habitudes de travail : Congés pour arrêter de fumer

Et si arrêter de fumer pouvait permettre d’améliorer le travail ? Si pour l’employeur le but est de réduire le temps de pause des salariés fumeurs, leur offrir des congés pour arrêter la cigarette serait un bon compromis sur le long terme. Le salarié qui arrête de fumer partira moins longtemps en pause et donc augmentera sa productivité.

Une entreprise de Tokyo a choisi de récompenser par six jours de congés les salariés ayant réussi à arrêter de fumer pendant un an. Cette pratique non contraignante est peut-être la solution pour réduire les inégalités liées aux temps de pause différents entre les fumeurs et les non-fumeurs.

La sieste au travail

La sieste au travail, une manière de rendre les salariés plus productifs
Nouvelles habitudes de travail : la sieste au travail

On a tous déjà passé des nuits difficiles, avec les yeux qui luttent pour ne pas se fermer en réunion… Alors pourquoi la sieste au travail ne serait-elle pas la solution ?

Selon une étude menée par Opinion Way en 2016, 80% des actifs français ressentent de la fatigue en milieu de journée.

Les bienfaits de la sieste sont connus et l’impact sur la qualité du travail n’est pas négligeable : augmentation de la productivité et du bien-être, amélioration de la mémoire et des défenses immunitaires … 

Si la pratique reste peu répandue et est considérée comme un manque d’investissement. Le Japon a au contraire compris qu’un employé qui a besoin de « l’inemuri », c’est-à-dire, de la sieste minute, est un employé qui a beaucoup travaillé et qui est donc fatigué.

Aussi appelé « power-nap », la sieste courte entre 10 et 20 min permet de se reposer sans tomber en sommeil profond. Le réveil est alors plus facile et l’on retrouve rapidement la pêche.

En France, Nap and up crée des “cocons de micro-sieste” permettant de dormir dans de bonnes conditions au travail. La sieste pourrait se banaliser dans les prochaines années dans l’hexagone, jusqu’à pourquoi pas devenir la norme.

Des espaces d’évasion : Bastard Store

Créer des lieux pour se distraire au travail est une solution pour renouer le contact
Nouvelles habitudes de travail : Des lieux d’évasion

Pour déstresser les salariés, des entreprises mettent en place des lieux d’évasions dans leurs locaux. Comme à Milan, où Bastard Store a créé un skatepark en rapport avec son activité, puisqu’ils vendent des vêtements pour les skaters.

Espaces modulables, décorations originales, espaces de jeux et de détente … tout est bon pour redonner créativité et motivation aux employés. S’évader sur son lieu de travail est peut-être la solution pour améliorer l’innovation dans les entreprises et améliorer la cohésion sociale. 

Les congés menstruels

Au Japon, les femmes ont l’autorisation de poser des congés lors de leurs règles. Cette pratique reste encore peu répandue du fait des tabous qui existent sur ce sujet.

En Europe, la question du congé menstruel est arrivée en 2017. Une proposition de loi est discutée, elle vise à concéder 3 jours de congés par mois aux personnes ayant des règles douloureuses sous réserve d’avoir une attestation d’un médecin.

Avant même l’Italie, la Zambie a consenti en 2015 le droit aux femmes de bénéficier d’un jour en raison de règles douloureuses. Ces congés accordés uniquement aux femmes restent controversés pour des raisons tant médicales, féministes qu’économiques.

Utilisation de la Réalité virtuelle (VR) et de la Réalité augmentée (AR)

On a du mal à imaginer l’impact des nouvelles technologies. A tel point que dans l’étude menée par Capgemini en 2018, 82% des entreprises ayant déployé des technologies VR ou AR ont obtenu des résultats qui atteignent ou dépassent leurs attentes. 

La réalité virtuelle et la réalité augmentée sont deux médias différents mais complémentaires. La VR va plonger l’utilisateur dans un univers en 3D artificiel, alors que l’AR est une représentation de la réalité enrichie avec des éléments virtuels. Les applications sont nombreuses, notamment pour faire la démonstration d’un produit, pour se former ou pour réinventer l’expérience client.

Qu’il s’agisse d’outils de démonstration de produits comme dans l’immobilier ou d’outils pouvant être utilisés pour des formations à distance, l’AR et la VR commencent à devenir incontournables dans les entreprises.

Before work

Fête au travail, sport, sorties permettent de changer les habitudes de travail
Nouvelles habitudes de travail : Le Before work

On connait tous l’After Work et les soirées entre collègues, on connaît beaucoup moins le Before work. Cette pratique peu répandue vise à s’adonner à une activité matinale entre collègues. Qu’il s’agisse d’activités physiques et sportives, de fêtes, de petits déjeuner … ces activités entre collègues sont censées resserrer les liens. Et si c’était la solution pour de meilleures relations au travail ? 

Jeûner pour mieux travailler

Ne pas manger pour être plus compétent ? Une idée qui paraît loufoque mais qui semble faire ses preuves. La start-up américaine Nootrobox propose à ses employés de jeûner du lundi soir au mercredi matin. Ce jeûne de 36h sans manger augmenterait le rendement des employés puisque la start-up a constaté une meilleure productivité le mardi. La pause-café est tout de même autorisée.

Du temps pour se consacrer à ses projets personnels

Peut-être la meilleure idée de toutes ! Pourquoi pas révolutionner le travail tout en remotivant ses employés grâce à la possibilité de travailler sur des projets qui leurs tiennent à coeur ?

Cette règle consiste à partager le travail en deux temps : 80% du temps de travail est dédié à des missions confiées et pour lesquelles le salarié est payé. Le temps restant peut être dédié à des recherches personnelles. L’entreprise 3M a été pionnière dans cette méthode. Elle a instauré cette règle afin que ses employés puissent consacrer 20% de leur temps de travail à des projets personnels.

Cette méthode évite la frustration que les salariés peuvent avoir en ne trouvant pas le temps de se consacrer à leurs projets personnels. Elle incite à travailler plus rapidement, afin de pouvoir dégager 20% de temps travail personnel. Côté entreprise, on a pu constater que le travail réalisé pendant les 20% restait en lien avec son activité, ce qui permet de faire émerger des idées nouvelles et  de l’innovation.

Tout le monde y va de sa petite idée pour augmenter le bien-être des salariés et surtout leur productivité. Et vous, de quoi vous avez besoin pour être plus performant au travail ?

Suivez nous !

Laisser un commentaire