Business is business : la carrière posthume des stars

Tupac hologram

Comme disait Georgio, « J’veux pas passer à côté d’ma vie, j’préfère caner dans l’feu d’l’action ». On va s’intéresser aujourd’hui aux stars qui ont connu une carrière posthume fulgurante, au grand bonheur de leur famille, entrées dans le business pour faire fructifier leur succession.

 

Deuxième citation pour illustrer le début de cet article, celle de Nekfeu dans Écrire, « J’pleure celui qui meurt jeune mais encore plus celui qui meurt triste ».

Voici un exemple de ceux et celles qui sont décédées seules et ruinées et qui ont connu une gloire posthume :

vincent van gogh oreille

  • Vincent Van Gogh : ce peintre très célèbre n’aurait vendu que 3 tableaux durant sa vie. Il a vécu une existence très précaire, en habitant avec des mineurs de fond et en empruntant régulièrement de l’argent à son frère. Il essaie de se suicider à l’âge de 37 ans et meurt 2 jours après. C’est l’épouse de son frère qui a exposé ses œuvres après sa mort et l’a rendu célèbre, faisant de lui l’une des figures les plus importantes du postimpressionnisme.
  • Paul Gauguin, malgré l’organisation de plusieurs expositions pour montrer ses œuvres au monde entier, a été célèbre après sa mort et est devenu une source d’inspiration pour Picasso et Matisse.
  • Beaucoup d’écrivain(e)s comme Edgar Allan Poe, Emily Dickinson, Emily Brontë (Les Hauts de Hurlevent), Anne Frank, Mary Shelley (Frankenstein) sont décédés avant de connaître la célébrité.

La mort a cette vocation de rendre une personne immédiatement plus intéressante qu’elle ne l’a été toute sa vie. En 2009, quelques jours après la mort de Mickael Jackson ou celle d’autres icônes de la musique comme David Bowie ou Prince, leurs ventes d’albums ont littéralement explosées. Il y a cette sorte de sacralisation du défunt mais aussi une curiosité malsaine, à l’ère des réseaux sociaux, qui pousse les internautes à espionner les réseaux de la personne tout juste décédée.

Kobe Bryant instagram comparaisonPar exemple très récemment avec la mort de Kobe Bryant, qui avait 11 millions d’abonnés sur Instagram. Il en a aujourd’hui plus de 20 millions. De même pour sa famille et ses anciens coéquipiers qui ont, eux aussi, gagnés plusieurs millions d’abonnés.

 

 

 

Si ce pic de popularité intervient au dépend des proches dans ce cas-là, parfois, ce sont les proches eux-mêmes qui le recherchent. Ainsi, la famille, les agents ou les producteurs de certaines stars cherchent des moyens pour faire fructifier l’héritage de leur proche célèbre décédé. Les premiers a avoir créé une carrière posthume en continuant d’utiliser les chansons et l’image d’un artiste sont les héritiers d’Elvis Presley. Entre les droits d’auteurs, les produits dérivés, l’activité de Graceland (le musée/résidence du chanteur à 40$ l’entrée), ils ont gagné 35 millions de dollars en 2017.

 

Cette gestion plus que rentable a inspiré de nombreux autres héritiers qui veulent aussi, leur part du gâteau :

  • Claude François avec également les droits d’auteurs (My Way avec 1 million d’euros de revenus par an), les ventes de disques, 2 films (Cloclo et Podium), les publicités ou les reprises avec l’album de M.Pokora ont permis d’engendrer 10 millions d’euros par an en moyenne.
  • Michael Jackson avec un premier projet, le film This Is It, quelques mois après sa mort, qui a rapporté 200 000 de dollars. L’appât du gain est tel que les héritiers ont signé un contrat pour sortir 7 albums posthumes sur 10 ans pour 200 000 millions de dollars.
  • L’ancien décorateur de Johnny Hallyday voudrait créer un musée avec tous les souvenirs qu’il gardait précieusement dans sa maison de famille. Depuis sa mort fin 2017, déjà deux albums posthumes sont sortis. Il avait, bien avant sa mort, plusieurs sociétés pour gérer ses revenus artistiques, beaucoup tenues par Laeticia Halliday et sa grand-mère. On a d’ailleurs vu les nombreuses batailles qu’ont engendré sa mort depuis 2 ans, preuve qu’hériter d’une célébrité n’est pas toujours facile.
  • Autre salle autre ambiance : XXX Tentation, assassiné en juin 2018, a lui aussi eu 2 albums posthumes et l’ouverture d’un musée, le XXX Tentation Museum avec en « attraction principale » la voiture dans laquelle il a été assassiné à 20 ans. Glauque.
Musée XXX Tentation
Voiture dans laquelle XXX Tentation a été assassiné, exposée dans son musée

Gérer la carrière posthume des stars n’est donc pas toujours très éthique et s’éloigne souvent des souhaits du défunt. L’appel du marketing est parfois trop fort pour les héritiers qui se lancent dans tous sortes de projets de mauvais goût comme par exemple le spectacle Hit Parade, lancé en 2017, qui devait rassembler les idoles de la chanson française (décédés) sous forme d’hologrammes : flop de la part du public et de la technique avec plusieurs problèmes tout le long de la préparation. La tournée a finalement été annulée.

Tout le monde ne peut pas prétendre ramener à la vie les stars décédées, mais les américains y arrivent néanmoins mieux que les français avec par exemple la performance de 2Pac (en hologramme évidemment) pour Coachella en 2012.

Une tournée est aussi prévu pour Whitney Houston cette année, ainsi que pour Amy Winehouse prochainement. En effet, la tournée prévue en 2019 a été reportée à cause de difficultés de l’équipe technique. Beaucoup de fans crient néanmoins au scandale, dénonçant la volonté de l’entourage de vouloir se faire toujours plus d’argent (pour aller plus loin, consultez l’article Quel avenir pour l’industrie musicale?)

 

Business is business et malheureusement, cela concerne tous types d’artistes. Les acteurs ne sont pas non plus épargnés.

Qu’en est-il de ceux qui décèdent en plein milieu d’un tournage de film ?

Et bien le film continue généralement, et les réalisateurs doivent trouver des solutions rapidement, surtout si l’acteur ou l’actrice tient un des rôle principal. Ça a par exemple été le cas de Paul Walker, mort en 2013 pendant le tournage de Fast and Furious 7 alors qu’il devait encore tourner de nombreuses scènes importantes. Le scénario est donc réécrit et l’équipe utilise la technologie et demande à ses 2 frères de tourner les dernières scènes.

Paul Walker et ses frères
Paul Walker et ses frères qui ont repris son rôle dans Fast and Furious

Cory Monteith, l’un des acteur principal de la série Glee décède lui aussi à 31 ans, alors qu’il restait une ultime saison qui devait être consacrée à lui et sa partenaire Lea Michele, sa compagne également dans la vrai vie. Le réalisateur a du réécrire complètement cette dernière saison.

D’autres acteurs et actrices comme James Dean, Marie Trintignant, Bruce Lee, Marylin Monroe ou Heath Ledger sont aussi décédés alors qu’ils tournaient un film. Aucun tournage n’a été arrêté et tous les films sont sortis sauf celui de Marylin Monroe. Alors oui la mort d’un acteur c’est triste, mais apparemment l’équipe pense au film en premier.

À bientôt pour un nouvel article et un nouveau gif de conclusion !

Kobe Bryant mamba out

Justine

Suivez nous !

Laisser un commentaire