Les 7 anecdotes les plus folles sur tes marques internationales préférées!

Prêt pour un quizz des plus absurdes et pourtant 100% véridique ?!

A travers cet article, je te propose de découvrir des histoires et anecdotes sur les plus grandes marques mondiales : Nike, McDonald’s, Ben&Jerry’s, Lucien Georgelin ou encore Marlboro… Tous ont ce petit truc fou et peu connu du public.

Le principe est simple: 1 question, 2 propositions de réponse, à toi de trouver la bonne !

Alors Sherlock, ravale ton œuf de Pâques, réajuste ta redingote et ton haut-de-forme, l’heure des révélations a sonné !

 

1. Nike : l’histoire d’un slogan emblématique

Le mythique slogan « Just do it » de Nike, créé en 1986, est inspiré :

  1. Des derniers mots énoncés par un meurtrier américain, lors de sa mise à mort: «Let’s do it» (Faisons-le)
  2. Des mots que se répétait pour se motiver, l’étoile montante de la NBA de l’époque: Michael Jordan

Just do it Michel Jordan

Réponse : Désolée de vous décevoir, mais le grand Jordan n’a rien à voir avec cette histoire…
L’origine du slogan est en réalité bien moins glorieuse : ce sont des derniers mots prononcés par Gary Gilmore, criminel américain condamné à la peine de mort en 1977, que « Just do it » est né ! Quand on demanda au meurtrier s’il avait quelque chose à dire avant de procéder à son exécution, celui-ci dit en toute simplicité « Allons-y, faisons-le ! » ( soit  » Let’s do it !  » ). Très inspirant d’après Nike…

 

2. Le Marlboro Man : ce cow-boy de légende

Quel est le point commun de 5 des 12 mannequins ayant incarné le cow-boy de la marque de cigarettes Marlboro dans les années 60-70 ?

  1. Ils sont tous les 5 morts d’un cancer dû au tabac
  2. Ils ont tous les 5 un lien de parenté avec Chuck Norris

Réponse : Ok celle-là elle était facile ! Mais oui, aussi triste et extrême que ce soit, 5 des 12 interprètes de ce célèbre cow-boy, symbole ultime de la masculinité de l’époque, sont décédés d’un cancer des poumons ou de la gorge. D’où le nom donné par la suite aux cigarettes Marlboro : « les tueuses de cow-boys ».

 

3. Lucien Georgelin : Le deuxième confiturier de France aux 30 ans de savoir-faire

Avant de vendre ses produits aux quatre coins du monde, comment a commencé Lucien Georgelin, le fondateur de la marque ?

  1. C’était un chaudronnier passionné qui voulu retrouver le goût des produits « faits-maison dans le respect des traditions » et les faire découvrir au grand public
  2. Il faisait ses confitures dans son garage en s’inspirant des recettes de sa mère, qu’il vendait ensuite sur les marchés de la région

Réponse : Aujourd’hui adulé pour sa fameuse pâte à tartiner aux noisettes du Lot-Et-Garonne, Lucien Georgelin a bien débuté son activité dans son garage, dans les années 80 : 2 bassines de cuivre, 1 trépied, 1 grande cuillère en bois, les recettes de sa mère Elyse et le tour était joué. Une belle évolution pour cet aquitain, qui fait à ce jour rayonner le terroir français à travers le monde !

 

5. Un Mc Donald’s des plus typiques chez nos amis suédois

Quelle particularité peut-t-on trouver chez Mc Donald’s uniquement en Suède ?

  1. On peut se faire un Mc Drive depuis la piste de ski. Mais attention ici pas de voitures : juste des skis, des snows ou encore des motos-neige
  2. On peut manger dans des Ice McDonald’s. Des McDo avec un espace de restauration entièrement fait de glace : murs, plafonds, chaises ou encore tables. De la glace et encore de la glace…

Réponse : Si vous allez en Suède, c’est dans un McSki que vous pourrez commander votre menu Big Mac. Plus besoin de déchausser sa paire de skis et de marcher ( avec cette élégance bien connue ) pour aller assouvir son envie de burger. Un p’tit dérapage, 5 min de queue et votre Big Mag est prêt à être dégusté. Décidément, ils ont vraiment tout compris ces suédois !

 

5. Maggi KUB : La morale de l’histoire

Quel fait a marqué l’histoire de la marque Maggi KUB ?

  1. Durant la première guerre mondiale, on pensait que la marque était en réalité une organisation d’espions suisses et que certains de leurs produits étaient empoisonnés
  2. Avant ses fameux bouillons KUB sortis en 1908, la marque a débuté son activité en commercialisant des substances « aromatiques » bien moins légales….

Réponse : Si tu penses que la réponse B est la bonne et beh…. tu t’es trompé ! Et oui, lors de la première guerre mondiale de nombreuses rumeurs courent autour de la marque Maggi KUB. Employés qui seraient en réalité des espions cherchant à nous soutirer des informations ou encore lait empoisonné : nombreux sont ceux qui soupçonnent l’entreprise de crimes contre la France. Mais rassurez-vous, vous pouvez continuer à déguster votre soupe en toute sérénité, tout cela s’est avéré faux finalement. Mais l’anecdote, elle, est bien vraie !

 

6. Ben&Jerry’s : Une rencontre de légende

Comment se sont rencontrés Ben (Cohen) et Jerry (Greenfield) les deux créateurs de la célèbre marque de glace Ben&Jerry’s ?

  1. Ils se sont rencontrés en terrasse d’un glacier en vacances au Brésil, durant la grande canicule qui a touché le pays en 1972.
  2. Ils sont devenus amis à l’école grâce à leur point commun : ils étaient réputés pour leur fainéantise

Réponse : C’est à l’époque du collège que date leur rencontre ! Ils étaient les deux élèves les plus lents et fainéants de leur cours de sport : aucun des deux ne parvenait à courir un kilomètre en moins de 7 min.
PS : Je tiens quand même à vous préciser qu’il n’y a jamais eu de canicule au Brésil en 1972 …

 

7. Un petit dernier pour la route : Airbnb

Quelle est l’origine du nom Airbnb, contraction d’AirBedandBreakfast ?

  1. Les deux fondateurs ont créé ce concept en accueillant des inconnus chez eux pour la nuit, en les faisant dormir sur des « matelas gonflables » (« Air bed » en anglais) et leur servant le petit déjeuner au matin (« breakfast »)
  2. Ce sont les premiers a avoir créé une plateforme d’échange de service. Le service étant de proposer un lit et le petit-déjeuner (« Bed and breakfast ») à des personnes, en échange de contribution financière. Cet échange se faisant dans les « airs » car pour la première fois de façon virtuelle

Réponse : La bonne réponse est la réponse A : A l’origine ce sont bien deux jeunes, voulant arrondir leurs fins de mois, qui accueillent des inconnus sur des matelas gonflables. Depuis il se pourrait que le concept est largement évolué… et bien heureusement !

 

Et voilà, dès à présent vous pourrez en épater plus d’un avec de surprenantes anecdotes !

Et si ta soif de briller en soirée n’a pas de limite et que cet article t’as plu, alors je te propose de jeter un œil à celui ci-dessous (Attention, ton insouciance juvénile n’en sortira pas indemne…)

ALERTE INTRUSION : Ces marques qui s’incrustent dans les plus grands événements mondiaux

Julie B.

Suivez nous !

Laisser un commentaire